Espace Membre



  • Club Royal Bourbon de Paris
  • Club RB des Hauts-de-Seine
  • Club Royal Bourbon du Loiret
  • Nos annuaires

    Travailler sur un terrain

    Avoir un terrain pour proposer des cours d'éducation canine

    En travaillant sur un terrain (s’il répond aux normes légales) les risques de perdre un chien sont minimisés. En revanche, les risques de conflits entre les chiens peuvent être accentués si l’encadrement n’est pas à la hauteur. Sur place il vous est facile de disposer d’un équipement plus important que celui transportable dans un véhicule mais si il n’est pas adossé à votre habitation, il y a des risques de vols et de dégradation.

    Un club canin amélioré ?

    La ressemblance avec un club de la SCC ne sera pas forcément en votre faveur, ne serait-ce qu’en matière de coût des prestations, vous devrez donc faire la différence sur la qualité. Il faudra donc investir dans une infrastructure bien équipée, bien située et bien signalée (proche d’une route passante mais parfaitement clôturée, par exemple) avec des installations ou des services qu’un club ne pourra pas proposer (un terrain couvert, un club house,…) et des horaires d’ouvertures étendus (rien n’est plus terrible qu’un terrain d’éducation où l’on ne voit jamais personne).

    Ce terrain devra être situé le moins loin possible des villes que vous comptez desservir à moins que vous comptiez organiser des stages (dans ce cas vient se poser le problème de l’hébergement des stagiaires). Les clients potentiels ne viendront malheureusement pas grâce à l’opération du Saint Esprit. Il faudra investir dans un site internet ou (et) toutes sortes d’autres moyens publicitaires… Tous ces éléments font de la création d’un terrain d’éducation canine une aventure coûteuse qui ne peut être envisagée que si vous avez de bons moyens financiers.