Espace Membre



  • Club Royal Bourbon de Paris
  • Club RB des Hauts-de-Seine
  • Club Royal Bourbon du Loiret
  • Nos annuaires

    Travailler en cours collectif

    Le cours collectif, un vecteur de communication positif

    Le cours collectif est un vecteur de communication positif quand il est parfaitement maîtrisé. Il n’est pas rare que naisse une certaine complicité, voire une réelle amitié entre les clients qui partagent quelques heures de l’éducation de leurs chiens. Les échanges, pour peu qu’ils soient sous contrôle du prof ou en dehors de la leçon sont souvent bénéfiques car ils permettent de comparer des expériences. Le travail à plusieurs crée sans aucun doute une motivation, il favorise l’imitation, et dans le meilleur des cas conduit a une saine émulation. La présence d’autres chiens est toujours bénéfique pour leur socialisation.

    Gérer plusieurs binômes-maîtres chiens offre à l’éducateur une possibilité d’animation et d’interaction bien plus grande que s’il était seul avec son client (valable dès deux binômes). Ce type de cours permet de travailler son propre chien dans toutes les situations. Il est un formidable vecteur de publicité, non seulement visuel pour les passants mais aussi souvent « verbal » lorsque ce sont les clients qui valorisent votre travail auprès des passants.

    En revanche, le regard des autres élèves, parfois leurs commentaires sans ambages peuvent être difficile à supporter pour des gens « timides ». La distraction provoquée par les jeux des chiens ou par un élève dissipé et bavard peuvent compliquer les choses. Le niveau des élèves peut poser problème et dans tout les cas nécessite des aménagements. Bien sur le nombre de clients ne doit pas être trop important sous peine de revenir aux défauts du cours de club !

    Les risques de conflits sont une réalité dont les maîtres ne sont pas toujours conscients, vous devez être vigilant pour eux et anticiper leur erreurs. Les anglo-saxons ont en parti résolu ce problème créant des classes de «bad dog » ou tous les maîtres présents sont possesseurs de chiens difficiles. Ils sont donc tous sur le qui vive (attention que cela ne devienne pas une cause de tension) et surtout ne regarde pas les autres avec un air de désapprobation puisqu’il ont le « même » au bout de leur laisse ! Original mais seulement à envisager quand vous êtes un éducateur très expérimenté !

    Attention la présence de plusieurs chiens peut conduire à l’allongement de la durée de la leçon par un simple effet mécanique. A vous de surveiller le temps qui passe. L’utilisation de son propre chien, demande une plus grande maîtrise, les distractions étant plus importante et votre attention étant déjà accaparée par plusieurs autres centres d’intérêts.